// CG - Galeries //

Archive pour février 2011

Carte à gratter…

samedi 5 février 2011

Un peu trop de zimages ce mois-ci, je le reconnais… J’en ai éliminé quelques-unes… mais n’ai pas réussi à choisir entre celles qui restaient… Bon, d’accord, j’aurais dû au moins vous faire grâce du pont…

Je ne sais pas pourquoi je me suis tout à coup souvenue des « cartes à gratter » qu’une enseignante m’avait fait découvrir (pas à moi seulement… toute la classe avait gratouillé en même temps !). Je ne parle évidemment pas de billets gagnants de je ne sais quoi, qui n’existaient pas « de mon temps »…

La technique était simple, bien que délicate, et donnait des résultats assez étonnants. Sur un carton glacé assez épais et rigide, on peignait des couleurs variées, sans forcément avec l’idée de ce qu’on pourrait en faire. Quand la peinture était bien sèche, on recouvrait le tout de gouache noire, assez épaisse je pense. Et on laissait sécher.

C’est la suite qui était plus amusante : on dessinait au crayon à papier sur la peinture noire (si l’on craignait de se tromper, on faisait le dessin au brouillon, et on le décalquait ensuite sur la peinture), puis, munis d’une plume (un vaccinostyle vendu chez le pharmacien…), nous éraflions soigneusement la couche noire pour révéler les couleurs sous-jacentes… C’était évidemment très long… mais le résultat nous émerveillait !

C’est d’ailleurs grâce à ce procédé… que j’ai eu un livret de caisse d’épargne ! Vous ne voyez pas le rapport ? Eh bien, sans doute dans cette période, un concours de dessins a été annoncé à la radio… Fière de ma technique, j’ai dessiné une « superbe » caravelle (une qui allait sur l’eau, pas dans les airs)… et ai gagné un prix (parmi les 3 premiers, je crois) : 50 francs sur un livret, si je me souviens bien…

Bon, je ne vous demande pas d’être aussi émerveillés que moi à l’époque en regardant mes « grattages » numériques… Après tout, je ne devais guère avoir qu’une dizaine d’années…

Mes « cartes à gratter » de janvier ont d’abord été conçues avec Inkscape : un calque de fond recouvert de taches colorées ; un 2ème calque noir, sur lequel j’ai dessiné des formes… que j’ai ensuite « découpées » dans le rectangle noir.

L’image ainsi constituée est partie dans Gimp pour quelques traitements : un peu de poussière sur le noir, des traces de « grattage » sur les couleurs (après plusieurs essais pas très emballants, j’ai finalement opté pour reprendre des fractales faites avec Apophysis, désaturées et plus ou moins assombries.

J’espère que vous trouverez à les regarder un peu du plaisir que j’ai pris à les faire…

Bonne visite !