// CG - Galeries //

Archive pour la catégorie ‘Texture Maker’

Variations sur ma voiture fétiche…

mercredi 5 juin 2013

Au départ, ce que je voulais surtout, c’était utiliser dans Blender des textures faites à partir de photos d’oiseaux. J’ai commencé avec des bâtiments… mais cela ne me satisfaisait pas vraiment…

C’est ensuite que l’idée m’est venue de la 2CV, une voiture que j’ai eue jusqu’en 2001… et que je n’ai pu remplacer par une autre, vu que la fabrication en avait été arrêtée. Pour beaucoup de mes amis et de mes connaissances, j’étais indissociable de la 2CV… Quand je croisais quelqu’un que je n’avais pas vu depuis longtemps, une de ses premières questions était : « Et vous avez toujours votre 2CV ? »…

Donc, tentatives de modélisation (très simplifiée !) d’une 2CV dans Blender… Cela m’a pris un peu de temps… Puis application de textures « image » avec les motifs créés dans Texture Maker ou dans Gimp.

J’ai eu envie de m’amuser un peu avec des déformations, et j’ai utilisé les « lattices », sortes de cages qui englobent l’objet à modifier : les modifications faites sur la structure de ces « cages » s’appliquent à l’objet.

Une de mes préférées...

(Une de mes préférées...)

Et j’ai cédé au plaisir de tester le « quick explode », qui n’existait pas encore quand je jouais régulièrement avec ce logiciel… Un peu anecdotique, mais bon…

Par contre, je n’ai pas réussi à résoudre les problèmes d’éclairage et d’ombre… que je maîtrisais pourtant… il y a une dizaine d’années ! C’est fou comme on perd vite les méthodes, quand on ne pratique plus un logiciel d’image !

A défaut de vous séduire, j’espère que cette petite série vous amusera…

3 D : le retour !

vendredi 3 mai 2013

… Mais je n’en suis pas très fière, j’avoue… Il y a trop longtemps que je n’avais pas joué avec Blender, j’avais (presque) tout oublié… Sans compter que, me baladant quelques fois vers Gimp ou Inkscape… je mélangeais sérieusement les raccourcis ! J’espère retrouver un peu de familiarité avec ce logiciel… bien modifié depuis mes anciennes utilisations !

Je suis partie des anciens bâtiments de la malterie de Ris-Orangis, photographiés il y a 6 ans (photos collées en « fond » dans Blender). Je trouve très beaux les bâtiments anciens (vers 1870), et très triste de les voir ainsi à l’abandon malgré leur apparente solidité (voir la tour – moulin à malt -, qui, malgré 2 incendies, n’a pas perdu un morceau de mur !). Évidemment, pour faire quelque chose de ressemblant, il m’aurait fallu des plans… Les photos ne permettent pas une bonne appréciation des dimensions…

J’ai utilisé quelques textures faites avec Texture Maker à partir de photos personnelles, mais aussi des textures « procédurales » de Blender. Et j’ai ajouté dans Gimp, en guise de contrepoint nostalgique, des photos de poupées (et un de « découpage publicitaire »… assez ancien, je pense…).

Ce que je regrette, c’est que la plupart des tutoriels sont désormais des vidéos… Je suis tout à fait incapable « d’enregistrer » une série de manips pour la reproduire… et suis donc bien plus à l’aise avec un tutoriel texte et image, que je peux reprendre plus facilement…

Bon. J’essaierai tout de même de m’habituer au « nouveau » Blender…

De ma fenêtre…

mardi 2 avril 2013

De ma fenêtre, je peux voir des oiseaux, particulièrement ceux qui viennent se nourrir à l’auberge de ma voisine, très très généreuse à leur égard. Et, de la fenêtre de ma cuisine, ceux qui viennent se nourrir chez moi (beaucoup moins généreuse…)

Vite effarouchées, ces petites bêtes ! Pas question d’ouvrir la fenêtre, ni même de trop s’approcher…

Quelques montages encore, donc, sous Gimp, avec la collaboration d’Inkscape pour quelques dessins d’ailes, et surtout celle de Texture Maker, avec lequel je me suis beaucoup amusée à créer des « textures » à partir de détails des oiseaux. Quel dommage que ce génial logiciel ne soit plus mis à jour ! Il permet vraiment beaucoup de création, et je n’ai rien trouvé d’équivalent à ce jour. Malheureusement, il ne fonctionne plus sous W7…

Je me suis particulièrement amusée avec les photos du pic épeiche, aux couleurs bien tranchées…

(J’avais prévu tout autre chose : des zimages 3D avec Blender… Las ! Cela fait des années que je n’avais pas joué avec ce logiciel (qui a un peu changé depuis…), et je patauge lamentablement, bien incapable de refaire des zimages comme celles qui figurent dans la galerie des « images 3D »… Une autre fois, peut-être ???)

Chasse aux papillons…

dimanche 29 juillet 2012

Un « certain nombre » de papillons, ce mois-ci… Pour nous donner des ailes ???

J’ai trouvé sur internet deux belles planches de papillons que je me suis amusée à « copier » dans Inkscape… en les simplifiant, évidemment, même si j’y ai passé beaucoup de temps ! (Au passage, je signale aux amateurs ces dizaines de planches d’un autre dessinateur entomologiste, Arnold Spuler : superbe travail !)

Cherchant quel décor donner à mes insectes, j’ai repris un dessin d’immeubles fait il y a quelque temps, déformant les immeubles dans une pseudo « perspective ». Mais ils étaient trop tristes, décidément… Je les ai donc égayés de « motifs » créés dans Inkscape : pavage de clones de petits carrés (rotation et couleur aléatoires) transformé en « motif » et utilisé pour « colorier » les façades grises. Inkscape permettant de modifier les dimensions et la rotation du « motif » pour chaque application, cela me donnait une liberté d’action que m’aurait refusée Gimp. Après quoi, je pouvais toujours modifier les couleurs grâce à une des extensions « Couleurs ».

Deux autres dessins de papillons :

Ceux-ci obéissent plus ou moins aux règles de remplissage du plan : une même forme, plus ou moins tournée, répétée à l’infini (ou presque !).

La dernière « planche » :

C’est une fonction d’Inkscape que j’aime beaucoup : Relier les sous-chemins. On trace deux traits (ici, plus ou moins parallèles, mais de sens opposés) et on appelle l’éditeur d’effets de chemins (menu Chemins) : fonction Relier les sous-chemins. (Ici, les traits se croisent, puisque mes chemins sont inversés.) On choisit le nombre de traits, on modifie leur courbe. Pour les « remplir », il faut convertir l’objet en chemin et joindre les traits pour créer des surfaces.

Les galets ont aussi été dessinés dans Inkscape, et passés par divers filtres pour les texturer… Mais l’export .png n’a pas très bien fonctionné avec les filtres, et j’ai dû les texturer à nouveau dans Gimp, avec des photos transformées en textures (via Texture Maker).

Enfin, le « paysage » :

Il est très inspiré d’un tutoriel trouvé dans une revue, présentant un décor pour marionnettes… J’ai gardé le côté naïf, simplifié, mais pas les cartons censés faire tenir droits les éléments « collés ». Et ai modifié la luminosité pour donner l’impression de moments différents…

Si vous voulez davantage de détails sur la fabrication de mes zimages, dites-le : je n’ai que très peu de commentaires (sauf un certain nombre de spams !) et ignore si mes explications intéressent quelqu’un…

Bonne visite !

Quelques dessins…

mardi 26 juin 2012

Inspirations variées, ce mois-ci… Enfin, « inspirations » est un bien grand mot : les zimages 3 et 5 sont très inspirées de tutoriels vus dans un magazine ; l’idée de l’envol de disques m’est venue devant un tutoriel présentant UN disque ; les « maisons » sont nées en admirant des dessins tous imbriqués les uns dans les autres… trop compliqués pour moi ! j’ai cherché des formes plus simples…

Quant au 1, il exploite une « fractale » (merci Apophysis !)…

Quand je parle de tutoriels… cela ne veut pas dire que je les suis ! D’abord, ils sont généralement conçus pour Photoshop… et j’ai fait l’essentiel du travail dans Inkscape… Ensuite… ben je prends une idée… et l’exploite à ma façon ! Par exemple, l’image du dessin 3 était un mot… et je n’avais aucun « message » à faire passer ! Quant au 5, il représentait bien des triangles, mais disposés verticalement…

Dessins dans Inkscape, donc, et passage ensuite dans Gimp, où j’ai généralement travaillé les fonds. Pour les maisons… j’ai bien galéré, même si le résultat n’est pas terrible ! J’ai commencé à les mettre en 2 couleurs… mais ai très vite dû en ajouter une 3ème, pour que 2 maisons voisines ne soient pas de la même couleur… Et au bout d’un certain temps, j’ai même dû en ajouter une 4ème ! Après quoi… il m’a fallu revoir les couleurs de certaines maisons, pour parvenir à ce que les couleurs ne se touchent pas malgré tout, à la fin…

Le passage dans Gimp m’a permis de « texturer » mes maisons (fichiers réalisés dans Texture Maker – qui refuse malheureusement de fonctionner dans W7 – à partir de photos personnelles). Jeux avec les modes de calques et les opacités pour finaliser le « travail »…

Je suis d’accord avec vous : le résultat n’est pas terrible, malgré les dizaines d’heures passées sur cette zimage… Je réessaierai peut-être une autre fois un tel jeu de remplissage…

Bonne visite !

Fleurs de novembre

mercredi 30 novembre 2011

J’ai été tellement étonnée de voir tant de fleurs estivales continuer à fleurir en novembre que j’ai voulu vous offrir quelques-unes de ces « fleurs de novembre »? Car toutes les photos ont été prises ce mois-ci, chez moi… ou chez ma sœur !

Pas très étonnant, des roses ? Sauf qu’aucun de mes rosiers n’est remontant… et qu’ils ont tous continué à fleurir depuis mai, plus ou moins généreusement ! Je regrette cependant de n’avoir pas photographié à temps les pervenches, chez moi ou dans la Meuse…

Elles ont subi tout de même quelques traitements (les photos, pas les fleurs !)… Quelques maquillages, par exemple, à l’aide du filtre Beautifier, en remplacement d’une partie de limage originale, ou en superposition…

Vous ne connaissez pas ce filtre ? Alors je vous conseille d’aller voir le site de Red Paw Media, qui l’offre gratuitement ! Si vous passez la souris sur les photos en exemples, vous verrez ce qu’en fait ce filtre ! C’est un plug-in pour Photoshop, mais qui fonctionne très bien dans XnView (dans Gimp, je ne parviens pas à voir l’image, comme d’ailleurs pour les autres plug-in pour Photoshop).

Pour Flip-Flap, récente acquisition de mon beau-frère, pas de filtre… Mais quelques jeux de kaléidoscope réalisés dans Texture Maker en guise d’écrin… Elle continuera longtemps encore sa floraison… et ses inclinaisons et battements de feuilles, alimentée par l’énergie solaire…

Rêvons encore un peu d’été, devant ces fleurs de novembre…

Un peu de fraîcheur…

jeudi 30 juin 2011

Vu la chaleur de ces derniers temps, j’ai eu envie d’un peu de fraîcheur…

J’ai donc recherché des « photos fraîches » en juin 2010 (prises par des amis avec mon appareil), et ai tenté de les retravailler pour leur donner un aspect plus « peint » ou dessiné. Je ne suis pas très satisfaite des résultats… j’ai voulu aller trop vite, je crois…

J’ai donc centré les photos sur des fonds plus ou moins texturés, et les ai ensuite partiellement « masquées » pour avoir un grain irrégulier. Les masques ont été créés dans Dogwaffle (version gratuite dont je crains qu’elle n’existe plus), et repris dans Texture Maker pour en faire des textures raccordables.

J’espère qu’elles vous rafraîchiront un peu, si elles ne vous enthousiasment pas…

Bonne visite !

Air de printemps…

lundi 2 mai 2011

A vrai dire, ce ne sont pas ces zimages que j’avais l’intention d’afficher ce mois-ci… Elles ont, à mes yeux, le gros défaut de ne pas être originales : les dessins ont en effet été copiés (ou très fort inspirés !) de livres, revues, ou de sites internet, pour les plus petits… Mais un ami, qui les a vues, les a appréciées… Je lui fais donc confiance…

Les dessins et mises en couleurs ont été faits dans Inkscape, ainsi que les groupements et mises en page. Par contre, les fonds ont été réalisés dans Gimp.

Certains dessins sont des essais d’imitation de la peinture « sumi-e » que j’avais réalisés il y a quelque temps à partir d’un livre. Par la suite, j’en ai fait des versions colorées (le sumi-e est à base d’encre noire), et ai regroupé des éléments pour une mise en page. C’est le cas de cette image-ci, par exemple :

D’autres viennent de livres ou revues sur l’aquarelle. Là encore, à partir du dessin de départ, j’ai opéré des groupements et des mises en page.

Enfin, j’ai parfois « orné » la page de « textures » (images raccordables) crées à partir des images originales dans le merveilleux logiciel Texture Maker… dont je regrette toujours que le site ne soit plus mis à jour depuis quelques années…

Les petits dessins, placés parfois dans les coins, sont très fort inspirés de « planches » d’illustrations vues sur le site de Deviant Art (deviantart.com)… malheureusement, je n’ai pas noté les adresses, et n’arrive pas à les retrouver sur le site…

Bonne visite !

Conjonctions…

lundi 1 novembre 2010

Non, rassurez-vous, je ne vais pas vous faire un cours de grammaire, ni d’astrologie ! Tout simplement, les zimages de ce mois-ci sont dues à une conjonction entre mes recherches avec des logiciels de dessin et un livre découvert chez mon bouquiniste préféré…

Or donc, j’étais en pleine exploitation de photos de murs (entre autres, mais surtout) que je désirais pouvoir utiliser comme textures, c’est-à-dire comme images raccordables.

Vous ai-je déjà parlé de ce merveilleux logiciel (gratuit !) Texture Maker ? Son propos est justement de faire de ces « textures », à l’aide d’un tas d’outils variés, et il permet de créer très facilement des centaines de textures… bien qu’il soit en anglais (nul n’est parfait !). Si vous voulez y jeter un œil, c’est ici. Il n’a qu’un défaut… c’est que le site n’a pas été mis à jour depuis des années (et le logiciel non plus), et qu’on est un certain nombre dans le forum du site à se demander ce qu’est devenu le génial créateur…

Bref, je créais, à partir de mes photos, des dizaines de textures qui me serviraient comme fonds pour mes zimages.

(En fait, je n’en ai pas utilisé tant que ça… j’ai le plus souvent repris la photo originale… Mais vous en avez un exemple dans cette image :

)

Je n’avais aucune idée de ce que j’allais faire de ces textures, de quel genre de graphisme elles pourraient mettre en valeur… quand je suis allée au marché…

Et sur l’étalage de mon bouquiniste préféré, un superbe livre m’attire l’œil, et je le feuillette… Pas de titre sur la couverture, mais les très belles photos de calligraphies sur des fonds variés me séduisent… Vous l’avouerai-je ? Ce n’est que chez moi, en le regardant « pour de vrai », que j’ai vu qu’il traitait de la calligraphie japonaise…

Voilà donc mon inspiration de ce mois-ci, après les peintures aborigènes… J’espère que vous apprécierez quelques-uns de mes essais…

Les fonds sont donc des photos (ou des textures à partir de photos) retravaillés dans Gimp, et les « dessins » sont faits dans Inkscape. Je me suis parfois inspirée du dessin de caractères japonais, mais sans chercher à les reproduire vraiment. J’espère ne pas avoir écrit d’insultes en japonais ! En tous cas, ce serait totalement fortuit !