// CG - Galeries //

Archive pour la catégorie ‘Type d’images’

Motifs… motifs… motifs…

vendredi 30 octobre 2015

Ben oui, je suis dans une grande phase motifs… J’en ai fait des dizaines (dont certains très inspirés de motifs vus sur le Net)… et j’ai eu envie de les utiliser, bien sûr !

Tout (sauf le logo final) est fait dans Inkscape. La difficulté est bien sûr de faire un motif raccordable, dont les « bords » ne se voient pas trop. Pour cela, j’ai souvent utilisé la fonction « Découpe », qui permet de ne laisser visible que la partie à répéter. J’ai aussi suivi les conseils du manuel en ligne : pavage de clones à partir du groupe contenant l’ébauche de motif ; cela permet de voir comment se chevaucheront les motifs une fois créés. Ne reste plus ensuite qu’à appliquer le motif à une surface, à lui donner la taille, l’inclinaison, voire la déformation souhaitées.

Bonne visite !

Motif

De motifs en motifs…

jeudi 1 octobre 2015

Suite du petit jeu du mois dernier…

Cette fois, c’est un de mes vêtements qui m’a « inspirée »… J’ai trouvé fascinant la manière dont les motifs s’imbriquaient les uns dans les autres :

A vrai dire, j’ai passé pas mal de temps à retrouver leur organisation… et ne suis pas sûre d’y être parfaitement parvenue !

J’ai continué ensuite avec mes propres « découpages » et mes petits dessins… dont certains que je suis allée chercher dans d’autres dessins, faits à des dates variées : si vous croyez reconnaître des ailes de papillons dans le « b »… vous avez tout à fait raison !

Bien sûr, tout cela a été fait dans Inkscape, dont la grille magnétique m’a bien aidée à mettre en place les groupes ! Et j’ai utilisé la fonction « clone » pour ne pas (trop) alourdir les fichiers. Petit tour ensuite dans Gimp pour le fond…

Bonne visite !

Drôles d’étoiles…

samedi 1 août 2015

La plupart des dessins de ce mois ont été « inspirés » de http://orig10.deviantart.net/2939/f/2015/181/8/f/parasite_by_ptromea-d8zcqcp.jpg.
Sauf que… très vite, j’ai été en panne de formes… et ai fait appel à la fonction « étoiles » d’Inkscape : la plupart des formes sont donc des étoiles à 6 branches, paramétrées avec un arrondi de 0.5 et un facteur hasard de 0.5…. Moyennant quoi, Inkscape vous offre toutes sortes de formes aléatoires… qui ne ressemblent pas vraiment à des étoiles, mais qui, parfois, m’ont fait penser à un personnage ou un animal…

Une fois la forme créée, je l’ai retravaillée (le moins possible) pour accentuer les ressemblances. Pour cela, bien sûr, il fallait d’abord la convertir en « chemin » : le moyen rapide de conversion n’a cependant pas été satisfaisant : économique en nombre de points, il fusionnait tous les morceaux, si bien que la forme de base disparaissait. Je suis donc passée par la « soustraction » d’un cercle (ou ovale) à l' »étoile », et ai converti alors le résultat en chemins, ce qui me permettait de travailler différemment sur chaque morceau.

La 1ère zimage créée ainsi a été la F :

J’ai eu envie ensuite de varier un peu le système en créant des formes (toujours de la même façon) plus ou moins transparentes, en leur attribuant des « motifs » que j’ai créés (ou que j’avais créés précédemment) :

Ce n’est certes pas du grand art… mais je me suis bien amusée !!!

La A a été inspirée par une autre image sur deviant art : http://pre02.deviantart.net/9149/th/pre/i/2015/178/5/b/rthrthtr_new_one_by_mozoto-d8z02os.jpg.
J’ai aimé cette impression métallique, et ai eu envie de faire quelque chose du même genre (zimage créée avant les « étoiles »). La forme est inspirée d’un masque africain, que j’ai découpé en lanières. Ce n’est évidemment pas aussi beau que l’image originale… Les ombres ont été ajoutées dans Gimp.

Bonne visite !

Poissons de mai…

samedi 30 mai 2015

Évidemment, j’aurais dû poster cette zimage en avril, ou fin mars… Mais je n’en ai eu l’idée que ce mois-ci…

Les dessins ont été faits dans Inkscape… à partir de dessins récoltés sur le net (principalement dans des sites de coloriages pour enfants…). Mais les pauvres animaux ont dû être sérieusement déformés pour s’adapter aux contours des voisins… Certains objets viennent aussi de sites de coloriages, mais la plupart provenaient d’un album fait l’année dernière.

Dans Gimp, je me suis contentée de rajouter des « vagues » en mode Multiplier (30% d’opacité), pour des variations de teintes n’accaparant pas trop l’œil.

Courte visite, donc, ce mois-ci… sauf si vous voulez vous amuser à repérer tous les objets !

Bonne visite !

De tout un peu…

mardi 24 février 2015

Diverses « inspirations », ce mois-ci… C’est que ces zimages ont été réalisées sur plus longtemps que d’ordinaire…

En janvier, j’avais aussi affiché une autre zimage de crayons, essentiellement réalisée dans Inkscape. La sphère et les « ombres » des oiseaux ont cependant été faits dans Gimp, ainsi que la variation de couleurs du fond (filtre Rendu/Plasma), calque en mode Teinte à 44% d’opacité.

Mais j’avais aussi commencé en décembre le « plan de Paris »… sur lequel j’ai passé pas mal d’heures… Plongée à cette époque dans les romans d’Arthur Upfield, j’étais très impressionnée par les couverture desdits romans, détails d’œuvres d’artistes aborigènes ; l’une d’elles me faisait penser à un « plan », et c’est ainsi que j’ai concocté mon projet. Réalisée essentiellement dans Inkscape, elle utilise les « motifs le long d’un chemin » (contours, eau, rues) et les « motifs à partir d’un chemin » (remplissage des zones). En fait, ces zones ont été dupliquées et superposées, la taille des motifs étant diminuée dans le 2ème calque pour plus de « fouillis ». Dans Gimp, superposition d’un calque de dégradés en « lumière douce », et d’un « Brouillage uni » en fusion de grain.

Ensuite, je ne sais plus trop pourquoi, j’ai cherché sur Internet des photos d’ikat : ces tissages (d’origine turque, si je me souviens bien), où les fils sont teints et décalés lors du tissage.

Parmi les photos vues, 2 m’ont particulièrement plu… et j’ai tenté de les imiter…

Pour la 1ère image, les motifs ont été créés dans Inkscape (à partir de zimages antérieures, j’avoue…), mais assemblés dans Gimp. C’est également dans Gimp que j’ai créé des décalages aléatoires et que j’ai réalisé le fond (dégradés circulaires en mode différence)

Le principe du tissage étant le croisement de fils, les 2 autres zimages sont constituées dans Inkscape d’un calque contenant des traits horizontaux de 4 pixels et d’un calque contenant des traits verticaux de 4 pixels… La difficulté supplémentaire, pour ces traits verticaux, étant de les couper tous les 4 pixels, afin qu’ils laissent apparaître les traits horizontaux… Et, bien sûr, de les décaler verticalement… de 4 pixels ! J’ai légèrement flouté ces traits.


– –

Ces exercices de tissage m’ont donné envie de « tisser » le mot « liberté », d’où la dernière zimage. Suite au commentaire d’un visiteur en janvier, j’ai repris le début et la fin du poème Liberté d’Eluard. Travail effectué dans Inkscape, grille de fond et « ombres » blanches dans Gimp.

Voilà ! Vous savez tout !

Bonne visite !

A Charlie…

lundi 12 janvier 2015

Exceptionnellement, des dessins bien avant la fin du mois…

C’est que le bouleversement ressenti à la nouvelle de l’attentat contre un journal, contre des journalistes, des dessinateurs, m’a fait chercher une sorte d’exutoire… Sans doute influencée par tous ces dessins d’hommages vus sur Internet, l’idée des crayons a été immédiate, et j’ai ouvert Inkscape avec une idée assez précise de ce que je voulais représenter.
J’avoue avoir « triché », en ce sens que j’ai utilisé des fleurs dessinées il y a longtemps… Et j’aurais bien voulu pouvoir créer une petite animation… mais c’était un peu trop complexe pour moi…

Dessins faits dans Inkscape, donc, et assemblés dans Gimp. Pour la 3ème zimage, j’ai utilisé d’une part un dessin du Grand Duduche (qui m’a tant fait rire quand j’étais jeune… mais qui m’amuse toujours !) et d’autre part, une photo de l’Institut du Monde arabe, trouvés sur Internet. J’ai enlevé le fond blanc du dessin, et en ai masqué la plus grande partie ; la photo (répétée dans un groupe de calques) est en fusion de grain, avec une opacité de 67%.

Bonne visite !

2015-01 c

Joyeux Noël et Bonne Année !

lundi 22 décembre 2014

Voici les traditionnelles cartes de fin d’année… Dessins et photos…

Les dessins ont été faits essentiellement dans Inkscape.

Celles de Noël utilisent le motif suivant un chemin… sauf que pour la A… j’ai dû placer mes « bulles » manuellement : elles sont dans des dégradés partiellement transparents, et j’ignore comment forcer ces dégradés à suivre les chemins…

Pas de problèmes pour l’autre carte de Noël : les motifs (gris) ont été utilisés pour les sapins ; j’en ai fait aussi un motif de remplissage pour le texte :

J’ai un peu triché pour la C… en utilisant des carrés et des lignes faits auparavant… Le découpage des carrés a été fait dans Gimp.

Pour la « mosaïque », j’ai appliqué à mes morceaux de couleur le filtre Biseau/Plastique coloré. Dans Gimp, j’ai rempli les interstices de « bruit » et ai appliqué le « repoussage selon une carte » pour plus de relief (et Ombre portée ensuite) :

Pour le dernier dessin, j’ai créé un motif à base d’étoiles dans Inkscape ; le fond gris résulte d’une « soustraction » : rectangle moins le motif étoiles.
Dans Gimp, les étoiles ont été filtrées : Alpha vers logo/Métallique froid (dégradé Golden) ; le même filtre a été utilisé pour le texte. quant au fond gris, il a subi un dégradé de gris avant d’avoir droit à un « repoussage selon une carte ».

Les photos n’ont pas été « manipulées »… si ce n’est que j’ai utilisé une 3ème photo pour le remplissage du texte (avec bordure blanche et ombre portée).

Voilà ! Vous savez tout !

Joyeux Noël, et tous mes vœux pour l’année nouvelle !

Images d’automne…

dimanche 30 novembre 2014

Le point de départ a été une pub dans Marie Claire, pour Hipanema :

Pub Hipanema

que vous pouvez voir sur le site http://hipanema.com/ (mais je ne sais pas pour combien de temps !).

J’ai beaucoup aimé le principe du dessin de ces tigres… et ai tenté de reproduire le procédé dans Inkscape : création des formes, puis utilisation de l’extension Motif suivant un chemin.

Partie dans l’idée de mosaïque, j’ai dessiné des motifs plus grands, que j’ai groupés dans un même chemin. Il m’a suffi alors de superposer ce chemin sur les formes d’arbres, de feuillages et de fonds, et d’appeler la fonction Intersection de chemins. J’ai dupliqué l’ensemble de ces chemins pour en faire un seul, noir, que j’ai décalé en guise d’ombre.
Dans Gimp, j’ai filtré le fond avec l’effet Mosaïque.

La 3ème zimage aurait dû sans doute rejoindre le dossier Photos… mais le procédé est le même que précédemment, sauf qu’au lieu de la fonction Intersection, j’ai appelé la Soustraction : le dessin dans Inkscape n’est alors plus qu’un groupe de « trous » qui laissent apercevoir la photo dessous.

Tout cela est bien loin de mon « modèle »… mais j’y reviendrai peut-être…

Bonne visite !

Le Peintre des batailles

mercredi 29 octobre 2014

Quand j’avais lu Le peintre des batailles, de Arturo Perez-Reverte, j’avais été très impressionnée par la description du tableau que réalisait le peintre : non seulement il s’agissait d’une fresque « circulaire », sur les murs intérieurs d’une tour, mais le peintre y mêlait de nombreuses influences artistiques et références historiques, bibliques et légendaires. J’avais gardé longtemps ce roman emprunté à la bibliothèque, dans l’espoir de « faire l’image » de cette fresque… Sans rien oser entamer…

J’ai emprunté à nouveau ce roman il y a quelque temps. Je ne l’ai pas relu entièrement, mais parcouru à la recherche des références. Et comme je suis tout à fait ignare dans le domaine artistique, je suis allée voir sur le Net à quoi ressemblaient les tableaux dont il était question.

Pour autant, je me suis jugée tout à fait incapable d’esquisser quoi que ce soit qui ressemblerait, même de loin, à l’œuvre du peintre des batailles…

J’ai donc imaginé de représenter un paysage semé de ruines, « animé » par des bonshommes stylisés… et armés !
Ruines et personnages ont été dessinés dans Inkscape… en « copiant » dessins et photos trouvés ici ou là sur Internet. Mais j’ai dû faire appel à Blender pour les ruines du temple d’Angkor : la perspective n’étant vraiment pas mon fort, il me fallait un dessin simplifié par rapport à la photo… que j’ai « copié » ensuite dans Inkscape.

Pour mettre en scène mes petits dessins, j’ai cherché une image qui m’offrirait plusieurs plans (en fait, j’avais été très impressionnée par Le triomphe de la mort, de Brueghel l’Ancien,  vu au cours de mes recherches). J’ai fini par choisir une photo de Cythère (j’espère que le photographe, Olivier Mondet, me pardonnera ce que j’ai fait de sa superbe photo !)

J’ai « filtré » cette photo dans XnView avec le filtre Fine Touch de Redfield, et en ai dessiné sommairement les contours dans Inkscape, pour mettre en place (très approximativement !) ruines et personnages.

Dans Gimp, . j’ai superposé les contours sommaires à la photo filtrée en mode Lumière dure (opacité 56), et ai masqué quelques maisons avec une texture de sol.

J’ai ensuite importé mes « ruines » : calques dupliqués pour leur donner une texture, le calque couleur étant placé au-dessus en mode Fusion de grain.

Ne me restait plus qu’à importer mes personnages, à les placer et à leur donner une taille plus ou moins vraisemblable. Et à découper l’image pour qu’elle soit visible d’un peu plus près …

Je ne suis pas particulièrement fière de ce « travail »… bien qu’il m’ait pris un mois ! Mais les procédés utilisés peuvent donner à d’autres des idées… qu’ils réaliseront avec beaucoup plus de soin, d’art et de vraisemblance !

Inspirations…

mardi 30 septembre 2014

Quand je n’ai pas d’idée précise sur de nouvelles zimages – ou quand, après quelques essais, je renonce à une idée -, je vais faire un tour sur Deviant Art, dans la série Abstrait. C’est là que j’ai trouvé ce dessin :

bouncing_continues_by_cptdouche-d80adwj

(Cliquez sur la vignette pour voir l’image sur son site.)

Aussitôt, ouverture d’Inkscape et recherche d’un dessin à cloner… Envie d’un « feuillage »… et mes archives – assez conséquentes maintenant – m’ont permis de trouver quelques éléments utilisables pour mon projet. Donc, dans Inkscape :
– dessin (blanc) inscrit dans 2 rectangles de même largeur, mais de hauteurs différentes ; cloné pour remplir la page ;
– tracé (Extension Grille cartésienne) et remplissage couleurs des demi-lignes rectangulaires ;
– tracé (Extension Grille polaire) et remplissage des secteurs.

Export de ces 3 calques dans Gimp, où j’ai fusionné les 2 premiers, le 3ème se superposant en mode Dissoudre.
J’ai ensuite dupliqué 12 fois le calque fusionné en le réduisant chaque fois à 80%, en laissant en 1er plan le calque Dissoudre.

Les autres zimages ont eu aussi une source d’inspiration sur Deviant Art… mais comme je n’ai absolument pas réussi à faire quelque chose d’approchant, même de loin, je ne citerai pas ma « source »… Je ne suis d’ailleurs pas très fière de ces « créations »… mais, après une dizaine d’essais variés, le temps passant, je me suis résolue à afficher les moins ratées…

Le processus a été quasiment le même pour ces zimages créées dans Gimp :
– calque Rendu/Nuages/Plasma ;
– 2ème calque Rendu/Nuages/Plasma : même Germe, mais Turbulence à 0. Superposé ou fusionné (opacité réduite) à un calque blanc ou Nuages Uni, parfois texturé ;
– calques créés à partir de sélections Couleur dans le 1er Plasma, et texture obtenue par Filtres/Mappage/Repoussage d’après une carte (la « carte » étant le calque lui-même) ;
– calque d’une fractale créée avec Apophysis.
Le 1er calque Plasma est ensuite masqué.

Bonne visite !