// CG - Galeries //

Archive pour la catégorie ‘Blender’

Le Peintre des batailles

mercredi 29 octobre 2014

Quand j’avais lu Le peintre des batailles, de Arturo Perez-Reverte, j’avais été très impressionnée par la description du tableau que réalisait le peintre : non seulement il s’agissait d’une fresque « circulaire », sur les murs intérieurs d’une tour, mais le peintre y mêlait de nombreuses influences artistiques et références historiques, bibliques et légendaires. J’avais gardé longtemps ce roman emprunté à la bibliothèque, dans l’espoir de « faire l’image » de cette fresque… Sans rien oser entamer…

J’ai emprunté à nouveau ce roman il y a quelque temps. Je ne l’ai pas relu entièrement, mais parcouru à la recherche des références. Et comme je suis tout à fait ignare dans le domaine artistique, je suis allée voir sur le Net à quoi ressemblaient les tableaux dont il était question.

Pour autant, je me suis jugée tout à fait incapable d’esquisser quoi que ce soit qui ressemblerait, même de loin, à l’œuvre du peintre des batailles…

J’ai donc imaginé de représenter un paysage semé de ruines, « animé » par des bonshommes stylisés… et armés !
Ruines et personnages ont été dessinés dans Inkscape… en « copiant » dessins et photos trouvés ici ou là sur Internet. Mais j’ai dû faire appel à Blender pour les ruines du temple d’Angkor : la perspective n’étant vraiment pas mon fort, il me fallait un dessin simplifié par rapport à la photo… que j’ai « copié » ensuite dans Inkscape.

Pour mettre en scène mes petits dessins, j’ai cherché une image qui m’offrirait plusieurs plans (en fait, j’avais été très impressionnée par Le triomphe de la mort, de Brueghel l’Ancien,  vu au cours de mes recherches). J’ai fini par choisir une photo de Cythère (j’espère que le photographe, Olivier Mondet, me pardonnera ce que j’ai fait de sa superbe photo !)

J’ai « filtré » cette photo dans XnView avec le filtre Fine Touch de Redfield, et en ai dessiné sommairement les contours dans Inkscape, pour mettre en place (très approximativement !) ruines et personnages.

Dans Gimp, . j’ai superposé les contours sommaires à la photo filtrée en mode Lumière dure (opacité 56), et ai masqué quelques maisons avec une texture de sol.

J’ai ensuite importé mes « ruines » : calques dupliqués pour leur donner une texture, le calque couleur étant placé au-dessus en mode Fusion de grain.

Ne me restait plus qu’à importer mes personnages, à les placer et à leur donner une taille plus ou moins vraisemblable. Et à découper l’image pour qu’elle soit visible d’un peu plus près …

Je ne suis pas particulièrement fière de ce « travail »… bien qu’il m’ait pris un mois ! Mais les procédés utilisés peuvent donner à d’autres des idées… qu’ils réaliseront avec beaucoup plus de soin, d’art et de vraisemblance !

Saint-Valentin…

jeudi 27 février 2014

Si cette lettre d’amour a été écrite pour la Saint-Valentin, c’était celle d’une autre année… Car j’ai trouvé ce billet doux il y a quelques mois, marque-page dans un livre emprunté à la bibliothèque… Brouillon, ou lettre « définitive » ? Les enfants de cet âge ne sont guère troublés par les ratures. et, visiblement, l’auteur ne devait pas être très âgé…

Toujours est-il que ce billet m’a émue, et que je l’ai conservé, pensant l’utiliser un jour dans une zimage.

Par contre, j’ai un peu galéré pour lui trouver un décor adéquat, et ai fini, après plusieurs essais peu concluants, par me tourner vers Blender et lui demander un envol de ballons… Je ne suis plus familiarisée avec Blender, d’autant qu’il a beaucoup changé depuis l’époque où je l’utilisais souvent… Mais j’ai à peu près réussi à faire ce que j’avais en tête…

Après quoi, évidemment, retour dans Gimp. Et superpositions du message. Utilisation de filtres (Petits raccords de Gimp, pour ces répétitions de fragments, et Page Curl de Mac’s pour le coin de page – ce dernier effectué dans XnView, car je n’arrive plus à intégrer les filtres pour Photoshop dans Gimp…).

Filtre1_1

Filtre2_1

Merci à l’auteur anonyme pour ce cadeau inattendu…

P.S. Si vous trouvez qu’une seule zimage, c’est un peu court… je me permettrai de vous rappeler que le mois de février est, lui aussi, « un peu court »… Et que, par ailleurs, j’avais largement dépassé mon « quota » le mois dernier, avec les Pierrot…

Variations sur ma voiture fétiche…

mercredi 5 juin 2013

Au départ, ce que je voulais surtout, c’était utiliser dans Blender des textures faites à partir de photos d’oiseaux. J’ai commencé avec des bâtiments… mais cela ne me satisfaisait pas vraiment…

C’est ensuite que l’idée m’est venue de la 2CV, une voiture que j’ai eue jusqu’en 2001… et que je n’ai pu remplacer par une autre, vu que la fabrication en avait été arrêtée. Pour beaucoup de mes amis et de mes connaissances, j’étais indissociable de la 2CV… Quand je croisais quelqu’un que je n’avais pas vu depuis longtemps, une de ses premières questions était : « Et vous avez toujours votre 2CV ? »…

Donc, tentatives de modélisation (très simplifiée !) d’une 2CV dans Blender… Cela m’a pris un peu de temps… Puis application de textures « image » avec les motifs créés dans Texture Maker ou dans Gimp.

J’ai eu envie de m’amuser un peu avec des déformations, et j’ai utilisé les « lattices », sortes de cages qui englobent l’objet à modifier : les modifications faites sur la structure de ces « cages » s’appliquent à l’objet.

Une de mes préférées...

(Une de mes préférées...)

Et j’ai cédé au plaisir de tester le « quick explode », qui n’existait pas encore quand je jouais régulièrement avec ce logiciel… Un peu anecdotique, mais bon…

Par contre, je n’ai pas réussi à résoudre les problèmes d’éclairage et d’ombre… que je maîtrisais pourtant… il y a une dizaine d’années ! C’est fou comme on perd vite les méthodes, quand on ne pratique plus un logiciel d’image !

A défaut de vous séduire, j’espère que cette petite série vous amusera…

3 D : le retour !

vendredi 3 mai 2013

… Mais je n’en suis pas très fière, j’avoue… Il y a trop longtemps que je n’avais pas joué avec Blender, j’avais (presque) tout oublié… Sans compter que, me baladant quelques fois vers Gimp ou Inkscape… je mélangeais sérieusement les raccourcis ! J’espère retrouver un peu de familiarité avec ce logiciel… bien modifié depuis mes anciennes utilisations !

Je suis partie des anciens bâtiments de la malterie de Ris-Orangis, photographiés il y a 6 ans (photos collées en « fond » dans Blender). Je trouve très beaux les bâtiments anciens (vers 1870), et très triste de les voir ainsi à l’abandon malgré leur apparente solidité (voir la tour – moulin à malt -, qui, malgré 2 incendies, n’a pas perdu un morceau de mur !). Évidemment, pour faire quelque chose de ressemblant, il m’aurait fallu des plans… Les photos ne permettent pas une bonne appréciation des dimensions…

J’ai utilisé quelques textures faites avec Texture Maker à partir de photos personnelles, mais aussi des textures « procédurales » de Blender. Et j’ai ajouté dans Gimp, en guise de contrepoint nostalgique, des photos de poupées (et un de « découpage publicitaire »… assez ancien, je pense…).

Ce que je regrette, c’est que la plupart des tutoriels sont désormais des vidéos… Je suis tout à fait incapable « d’enregistrer » une série de manips pour la reproduire… et suis donc bien plus à l’aise avec un tutoriel texte et image, que je peux reprendre plus facilement…

Bon. J’essaierai tout de même de m’habituer au « nouveau » Blender…

Regardons le ciel…

vendredi 5 décembre 2008

J’aime beaucoup regarder le ciel… Le matin et le soir, surtout, avec ces bleus mêlés de rose, d’orange… Et quelques fois, par chance, j’ai mon appareil photo tout prêt. Alors j’en profite…

Et j’ai aussi un faible pour les couleurs d’automne : pour moi, c’est la plus belle des saisons (je parle des couleurs…), d’autant que j’habite une région riche en bois et forêts, et que les feuillages multicolores envahissent mon paysage.

D’où ces « Cueillettes d’automne » où j’ai tenté de faire rimer les couleurs des uns et des autres.

J’ai aussi continué mes « Mondes incertains » (j’espère bien vous en offrir d’autres) ; cette fois, j’ai fait appel à Blender pour construire celui-ci. Quel besoin d’un logiciel de 3D pour un dessin aussi simple ? Eh bien… c’est que je suis totalement nulle en perspective ! Je crée donc mes maisons en 3D, les place, place la caméra… et l’image est faite ! Je n’ai plus qu’à retourner dans Gimp pour la coller sur un de mes ciels…

J’espère que ces zimages vous feront un peu profiter de mes enthousiasmes.